« Creamousse » vanille & chocolat

crème brûlée-mousse-chocolat
Bonjour, Bonsoir !
Ne bougez plus, ne dites rien. Je suis certaine que vous êtes entrain de vous demander qu’est-ce-que je suis allée chercher encore comme dessert !
Celui-ci je l’ai trouvé dans ma petite tête mais n’importe quel bonhomme aurait pu l’imaginer. J’ai tout de même fait des recherches, histoire ne de pas m’approprier des « créations » d’autres personnes. J’ai trouvé une petite ressemblance. Je vous explique tout cela juste en dessous …
Pourquoi « creamousse » (merci d’utiliser vos notions d’anglais, je tiens au « cream » et non pas « creAm ». Enfin, vous avez compris ?)
Etant folle dingue d’associations de textures, j’ai marié la mousse et la crème brûlée.
Le côté « aérien » de la mousse et « fondant » de la crème brûlée, ça passe crème.
J’ai fait en sorte de réduire un maximum les quantités de sucre. Dans un premier temps, la mousse n’en contient pas et est faite à base de blancs d’oeufs. Les mêmes blancs que tu jettes quand tu fais des crèmes brûlées qui ne nécessitent que des jaunes. Et là, on dit merci Déborah d’avoir résolu le problème des blancs !
Pour la crème, il y a que 37g de sucre, n’allez pas me casser les carottes pour ça ! (sans compter le sucre de canne pour caraméliser mais ça, c’est détail)

Pour en revenir à un autre dessert non loin de celui-ci. J’en ai trouvé un qui est composé de crème brûlée, de compotée de fruits et de mousse au chocolat. A vous de marier les plaisirs. Pour ma part, je reste sur ma première idée, on limite l’ajout de sucre !
Pour 4 verrines :
Crème brûlée :
– 3 jaunes d’oeufs (calibre d’oeuf : gros) 
– 30g de sucre
– 1 sachet de sucre vanillé
– 1 gousse de vanille 
– 20cl de crème liquide entière
– 5cl de lait 

1. Faites chauffer sur feu doux, le lait, la crème, le sucre semoule et les graines de vanille. Couvrez. Le mélange ne doit pas bouillir.
2. Mélangez ensuite les jaunes d’oeufs avec le sucre vanillé.
3. Versez le premier mélange sur ce dernier.
4. Remplissez vos verrines et enfournez à 90°C durant 30-40 minutes.
5. Laissez refroidir et réservez-les au réfrigérateur.
6. Saupoudrez de sucre de canne et caramélisez le tout au chalumeau.

La cuisson dépendra de votre four et de la taille de vos verrines (profondes ou non).
La crème est bonne quand elle est légèrement tremblotante et qu’une fine pellicule s’est formée sur le dessus.

Mousse au chocolat au lait :
– 3 blancs d’oeufs
– 100g de chocolat au lait 

1. Montez les blancs d’oeuf en neige et ajoutez le chocolat préalablement fondu.
2. Versez la préparation sur les crèmes brûlées.
3. Réservez au réfrigérateur durant 2h minimum.
4. Vous pouvez caraméliser le dessus des mousses au chocolat avec du sucre de canne (facultatif)

2 commentaires sur “« Creamousse » vanille & chocolat

  1. Bonjour je voudrais faire votre recette et je vois qu’il faut faire cuire les cremes brulées au four? Faut t’il le prechauffer avant ou non?
    Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s